Excel, Word ou Mouscron…

Par Gillian Hermand
Jupiler Pro League – Journée 2 (Samedi 1er août 2015 à 20h)

rmp

Après le stade Arc-en-ciel de Zulte-Waregem, une autre escale attendait les Montois en balade du côté de la cité des Hurlus. Bienvenue à Mouscron ou Moeskroen – si tu préfères Bart – pour la découverte de notre deuxième stade, le Cannonier!

Ce déplacement, c’est en fait un rendez-vous particulier pour Jack, Luca et moi. Le Royal Mouscron Peruwelz nous avait rendu  hommage avec la banderole « Courage Mons » durant les heures difficiles que le RAEC Mons vivait à l’époque de la faillite. Aujourd’hui, c’est à nous de soutenir le RMP – enfin le REM d’avant qui va redevenir l’Excelsior l’année prochaine – bref Mouscron.

C’est sous Mister Hamburger, Georges Leekens, que l’Excel a connu ses moments de gloire avec des joueurs comme les frères Mpenza ou encore Tonci Martic plus tard. Retombé aux oubliettes suite à la radiation de son matricule 224, le club renaît de ses cendres pour revenir en haut de la hiérarchie nationale. Aujourd’hui, on ne parle pas d’une équipe qui vise les play-offs 1 comme l’entend le nouveau propriétaire israelien Pini Zahavi, mais plutôt d’un RMP qui vise le maintien. Le match de ce soir face aux promus trudonnaires s’annonçait donc crucial pour les Hurlus, sous pression après leur défaite face à Charleroi lors de la première journée.

Transfert entrant: Simon Hamoir

Aussi palpitante que le pouls de Mustapha Jarju en face du but, la rencontre aura le mérite d’avoir un enjeu certain. Convaincus de la grandeur du match, nous accueillons Arnaud Pitout – Vas y chauffe Marcel – et Bastien Decerf, champion du monde de pêche en canoé-kayak.

De gauche à droite : Luca, Bastien, Arnaud et Jack

De gauche à droite : Luca, Bastien, Arnaud et Jack

Après une 1h20 de trajet et un bref détour du côté du Yacht Club de Laplaigne pour aller chercher Luca et Bastien, nous arrivons à destination, rue du Stade, sans aucun souci pour nous garer. Arrêt pipi obligatoire avant le premier guet-a-pintes – venu tout droit du café « Le Coin du stade » ou le CDS pour les Ultras. Accueillis chaleureusement par les Hurlus Red Fans, nous y observons aussi des supporters trudonnaires. Un canari se glisse parmi nous, pour nous échanger quelques mots sur Arsenal. Oups, c’était Jack qui portait le maillot away des Gunners (Jaune et bleu) pour aller dans le kop mouscronnois. Imbécile fini! Après quelques mots échangés avec nos hôtes du jour, nous nous dirigeons vers le stade pour acheter notre ticket. 12 euros, honnête pour un match de D1.

De gauche à droite : Gillian, Simon et Pitout (Arnaud)

De gauche à droite : Gillian, Simon et Pitout (Arnaud)

Autre moment important de notre aventure, c’est l’arrivée de Simon dans notre équipe, le Mouscronnois-journaliste-stagiaire de trois (deux) mètres de haut ! En terrain connu, il pourra nous aiguiller pour le match mais aussi s’incruster parmi les joueurs! C’est l’un des transferts entrant de ce mercato des 90mninstade, en attendant Fabio Bianchi, le Sarde mangeur de Sanglier!

Autre nouveauté, la conception d’une banderole « Mons en balade » histoire d’immortaliser notre aventure dans les quatre coins du Royaume!

Jack et son bébé

Jack et son bébé (notez la classe de Luca qui est aussi avec son bébé blond et liquide..)

Le Match

Les gradins s’offrent à nous, bien moins luxueux que ceux de Zulte-Waregem. Avant d’y rentrer, nous décidons de nous arrêter pour manger. Il vous faudra débourser 3,5€ pour une portion de frites (bien garnie) avec une sauce, pareil pour un hamburger (toujours pas d’andalouse). Elles sont où les bières ?? Dans la tribune latérale. 1,80 euros le jeton pour une chope, c’est très bien, mais se déplacer pendant le match pour aller chercher le précieux houblon, ça l’est un peu moins. C’est d’ailleurs la faiblesse de notre tribune, à part des toilettes, on n’y voit que de la brique.

Gillian et la Mascotte Hurlus

Gillian et la Mascotte Hurlus

Echauffement terminé, le match va bientôt commencer. Les tribunes sont dégarnies, on est bien loin de l’ambiance des grands soirs au Canonnier. Indispensable pour les supporters mouscronnois, la feuille de match nous permettra de reconnaître les joueurs, qui ne se connaissent sans doute pas eux-mêmes. Après l’épisode lillois, le RMP n’aura jamais été aussi multiculturel, heureusement Monteyne, Dussenne et Amallah nous rappelait au bon souvenir de l’Albert.

Le match est à l’image de l’ambiance dans les tribunes : très pauvre. On retiendra néanmoins l’envie des valeureux Hurlus Red Fans d’enflammer le Canonnier. Saint-Trond sera réaliste en ouvrant le score (Mbombo) suite à une mauvaise passe en retrait de Thibaut Peyre. Malgré leur infériorité numérique en deuxième mi-temps, les Canaris marqueront un deuxième but grâce à un magnifique exploit personnel de Boli face à des Hurlus bien trop faiblards et en manque de buteur. Formidable souvenir en fin de match lorsque les dés étaient pipés, le Kapo local m’offrait la possibilité d’entamer un chant au mégaphone, suivi par les quelques supporters présents. « Olé-lé -Ola-la, qui ne saute pas, n’est pas Mouscronnois ».

Tristan Dingomé – le chouchou – accompagné de quelques autres joueurs, viennent saluer une dernière fois le public avant les interviews d’après-match. Pour nous, il s’agit d’attendre notre héros, ancien Montois, Noé Dussenne pour une photo souvenir. Le défenseur central est sans conteste le meilleur transfert du RMP nouvelle version. Il accepte de poser avec nous. L’indéboulonnable Pieter-Jan, est lui aussi venu avec le sourire pour nous échanger quelques mots, sympa!

Avec Noé Dussenne (RMP-ex/Mons)

Avec Noé Dussenne (RMP-ex/Mons)

Avec Pieter-Jan Monteyne (RMP/ex-Mons)

Avec Pieter-Jan Monteyne (RMP/ex-Mons)

Selim Amallah étant sans doute parti, nous avons eu la bonne surprise de voir la mascotte du club, certes aussi jolie qu’un pissenlit, mais très agréable, venir nous causer. Encore une fois, notre aventure a le mérite de faire sourire nos hôtes du jour, une belle communion entre supporters comme on aime la voir lors de nos déplacements en mémoire de l’Albert.

Nos notes de ce déplacement :

rmp2

Installations (6/10)

Ce n’est pas Wembley mais ça reste correct, surtout en regard de ce qu’on a connu au Stade Tondreau, plus proche de l’Afghanistan que de la Belgique en terme d’infrastructure. On regrettera l’absence de vendeur de boissons au sein de la tribune du kop. Et les bières, elles sont où grand ???
Ambiance (5/10)

Pas la grande foule ce soir-là, on ne peut cependant pas en vouloir aux supporters présents qui ont tenté d’enflammer le stade malgré la piteuse prestation de leur équipe, sans idée. La moyenne décernée, juste pour les vaillants Hurlus Red Fans et le vendeur de cacahuètes à 1 euro.

Qualité de jeu (3/10)

Pas d’individualité à retenir du côté Hurlus, on retiendra surtout l’opportunisme de Saint-Trond et son trio très efficace : Dompé – Boli – Mbombo. Il est temps pour les Mouscronnois de se ressaisir, voire de transférer, au risque de se réveiller avec une mauvaise surprise en fin de saison. Wanted : Joueurs belges d’expérience.

Publicités

4 réflexions sur “Excel, Word ou Mouscron…

  1. Y a pas un basketteur de deux mètres dans le groupe qui pourrait toucher deux mots au président de Mouscron à propos de Saussez? Il est libre de tout contrat et ferait largement mieux que le poteau sur lequel on a scotché des gants dans les cages.

    J'aime

    • Le souci, c’est que le club a déjà transféré 3 gardiens… mais des gardiens moyens… dont Marciano qui n’a pas encore vraiment prouvé son statut d' »international »… ça reste Israël mais bon… il est temps de se ressaisir !

      J'aime

Un commentaire ? Allez-y !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s